Advanced search

Bangkok > News > Visite de travail de Jean Asselborn en Indonésie >

Visite de travail de Jean Asselborn en Indonésie

Published Tuesday May 30 2017

Sur invitation de la ministre des Affaires étrangères de l’Indonésie, Retno Marsudi, le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, s’est rendu à Jakarta en Indonésie du 29 au 30 mai pour une visite de travail.
 Les discussions du ministre Asselborn avec son homologue indonésienne, Retno Marsudi, ont permis d’aborder en profondeur les relations bilatérales alors que l’année 2018 sera marquée par le 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les pays. Les discussions ont permis de mettre en exergue des opportunités de renforcer les relations commerciales et économiques entre le Grand-Duché et l’Indonésie.
 Au cours de son entretien, le ministre Asselborn a notamment présenté la plateforme de télécommunication par satellite emergency.lu qui peut être déployée par voie aérienne en cas de catastrophe humanitaire ou naturelle. Conçue et développée, sous forme de partenariat public-privé, sur base de savoir-faire et de compétences luxembourgeois, emergency.lu pourrait s’avérer être d’une utilité particulière pour ce pays régulièrement touche par des catastrophes naturelles.
 En réponse aux soucis exprimés par la partie indonésienne au sujet des critiques européennes vis-à-vis de l‘huile de palme, Jean Asselborn a suggéré le recours à des mécanismes de financement "verts" mis au point par le Luxembourg pour réduire l’empreinte carbone de cette industrie cruciale pour l’Indonésie. Ainsi, les Green bonds pourraient aider à générer des investissements pour des projets de bioénergie dans les cultures d'huile de palme et contribuer ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre associées à cette industrie.
 De même, Jean Asselborn a rappelé que la Bourse de Luxembourg fut la première en Europe à entrer dans le marché des sukuk en 2002 et que le Grand-Duché est devenu le premier centre de la finance islamique en Europe.
 Faisant le point sur la situation dans le pays, le ministre Asselborn a rappelé qu’ "en tant que pays comptant la plus grande population de confession musulmane au monde, ainsi qu’une grande grande variété de cultures, l'Indonésie a un rôle majeur à jouer dans la promotion du pluralisme, de la tolérance et de l’harmonie entre toutes les races, les sexes et les religions du monde", en saluant le fait que l’Indonésie soit traditionnellement  un ardent partisan de la tolérance et la compréhension entre les différentes communautés en Indonésie. «Nous faisons face à des défis similaires en Europe et nous sommes tout aussi déterminés dans notre lutte contre ceux qui répandent des messages d'intolérance et de haine", a-t-il ajouté.
 S’attardant plus particulièrement sur la situation des droits de l’homme dans le pays, le ministre Asselborn, tout en saluant les développements positifs, a rappelé les préoccupations de l'UE et de ses États membres notamment en ce qui concerne les restrictions imposées à la société civile, la loi sur le blasphème, la peine de mort et les droits de la communauté LGBT.
 Les échanges de vues se sont ensuite portés sur les grands dossiers de l’actualité politique du Sud-Est asiatique, en se penchant notamment sur la lutte contre le terrorisme international et la situation en mer de Chine.
 Le ministre Asselborn a profité de son passage à Jakarta pour visiter le secrétariat de l’ANASE (Association des pays du Sud-Est asiatique – ASEAN en anglais), qui célèbre cette année son 50e anniversaire et le 40e anniversaire de ses relations avec  l’UE. Jean Asselborn a notamment rappelé l’intérêt stratégique à renforcer les relations entre l’UE et l’ASEAN, principal acteur de la stabilité dans la région Asie-Pacifique, en soulignant tous les secteurs d’intérêt commun, dont notamment les politiques de sécurité, la lutte contre le terrorisme et le domaine socio-culturel.
 Enfin, le ministre Asselborn a eu l’occasion de s’entretenir avec le conseiller du commerce extérieur du Grand-Duché à Jakarta, Jos Spartz, et le consul honoraire, Ted Sulisto.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes

Back